Comprendre la motorisation pour portail battant

Les portails sont des éléments importants d’une maison, car ils sont la frontière entre l’environnement extérieur et celui de votre maison. Pour cela, il faut bien sélectionner le système qui va contrôler leur ouverture et leur fermeture au cas où vous ne serez pas là pour le faire. Dans cet article, deux systèmes de motorisations seront abordés. 

Quels sont les types de motorisation ? 

Si vous désirez avoir plus d'informations, vous pouvez faire un tour sur ce site. En règle générale, il existe deux grands types de motorisations, à savoir ceux à vérins et ceux à bras articulés. Le premier type est une combinaison de deux vérins qui exercent une grande pression sur chaque battant de votre portail. 

Avant de les utiliser, vous devez vous assurer que le matériau dans lequel est fait votre portail peut supporter de grandes pressions. Dans ce genre de situation, des battants en métal renforcés sont mieux conseillés. 

L’autre type est beaucoup plus souple et applique une force mieux contrôlée sur votre portail. De plus le dispositif est fait en un seul bloc pour ne pas encombrer votre portail. Vous pourrez donc utiliser les matériaux de votre choix pour votre portail, mais ne sous-estimez pas la résistance et l’effet du temps sur vos battants. 

Quels sont les avantages propres à chaque type de motorisation ? 

La motorisation à vérin peut supporter des charges allant jusqu’à 400 kg. De plus, les vérins permettent une ouverture de vos battants dans les deux sens. Mais la seule contrainte est le degré d’ouverture qui est au maximum un angle droit. 

La motorisation à bras articulée est beaucoup plus appréciée et son usage est plus souple que les vérins. En effet, comme il s’agit de bras qui se plient, les battants du portail s’ouvrent et se ferment d’une manière souple. De plus, cette motorisation peut être installée sur des battants plus lourds.