Comment entretenir son potager ?

L’envie peut tenir à tout le monde de faire du jardinage et donc d’y inclure un potager. Or, l’entretien d’un potager demande un savoir-faire irréprochable. Toutefois, ne vous inquiétez pas, car ce n’est rien de bien compliquer. Découvrez dans cet article quelques conseils pour entretenir facilement votre potager.

Enrichir la terre

La première étape avant la mise d'un potager est de chercher et opter pour le meilleur emplacement. Une fois que c'est fait, il est temps de fertiliser la terre. À cet effet, les meilleurs jardiniers vous disent tout, essayez ici. Vous devez nourrir le sol avant de nourrir vos plantes. Ainsi, pour de bonnes récoltes et un rendement optimal, vous deviez chaque année faire un apport d’engrais. Cela permet de restituer ou éventuellement de compléter des éléments nutritifs nécessaires à la réussite du potager. De nos jours, vous avez la possibilité d’opter pour une gamme variée d’engrais.

Arroser le potager

Une fois le sol bien nourri, vous devez veiller maintenant à ce que les sels minéraux et autres éléments soient bien drainés vers les racines de vos plantes. L’eau intervient ici comme le seul et le meilleur moyen pour le faire. Vous devez ainsi planifier des arrosages intelligents afin de faire face aux péripéties du climat. Humidifiez la terre en surface en l’arrosant légèrement, puis arrosez-la abondamment une fois qu'elle devient perméable. En période de sécheresse, privilégiez les arrosages du matin et de l’après-midi. Cela permettra au sol de garder une meilleure humidité durant la journée et donc d’avoir beaucoup plus de réserves la nuit.

Pailler le potager

L’une des premières erreurs que vous deviez éviter au sein de votre potager est la prolifération des mauvaises herbes. 

Ce faisant, vous allez procéder au paillage. Le paillage consiste à recouvrir le sol de feuilles sèches, de pailles, de tontes de gazon ou encore du fumier. Il permet de maintenir la fraîcheur du sol, d’éviter l’érosion du sol, mais surtout d’économiser l’eau. Mais avant de procéder à cette opération, vous deviez déjà au préalable effectuer un premier désherbage ou un binage. Assurez-vous d’avoir arraché totalement les racines de ces premières mauvaises herbes.

En raison de son grand apport en matières organiques ; le paillage organique se révèle comme le meilleur choix. 

Faire une rotation de cultures

Pour un meilleur rendement et le maintien de la fertilité et de la structure du sol, vous deviez procéder à la rotation des cultures. La rotation consiste à ne pas cultiver durant une même saison la même culture sur la même portion de terre. Vous diviserez dans ce cas, votre potager en différentes parties appelées soles. Avec cette pratique, vous réduisez les attaques parasitaires et garantissez la santé des plantes.